Stage de lutherie : Jean (mars 2010)

Stage de lutherie : Jean (mars 2010)

Jean, professeur au conservatoire de Dijon et ayant déjà réalisé une trentaine d'instruments anciens dont de nombreuses guitares classiques, est venu faire une très belle manouche en palissandre de Madagascar.... pour apprendre, dit-il, la lenteur !!! Salut à toi, Dom.

la guitare manouche sonne généreusement (sans "ferrailler") et fait bien des envieux!
J'avais vraiment besoin de ce stage , école de patience et de soin, comme je l'ai inscrit sur l'étiquette...
En plus d'être une compagne de stage sympathique, Alice a brillament fait la preuve que le manque d'expérience
dans le travail du bois n'est pas un problème quand on profite de tes conseils.
Dans la foulée du stage, j'ai repensé mes procédures, réorganisé mon atelier, et dévalisé le catalogue de Stew-MacDonald.
L'intérêt dans la lutherie, c'est que chacun peut cultiver sa vison personnelle et choisir ou combiner différents principes de vibration, communiquer et échanger avec des gens curieux, ouverts et modestes comme toi ; sois en infiniment remercié.
ma douzième guitare sonne tellement bien qu'elle est devenue mon instrument de concert pour pas mal de temps; elle doit beaucoup à tes conseils et au magnifique palissandre de Madagascar que tu as bien voulu me fournir.
Je ne risque pas d'oublier le chemin du Presbytère et je suis sûr d'y être accueilli chaleureusement,  bien à toi et à Anne, JeanPerdreau 

0 commentaire